LES ORIGINES TIBETAINES

Chaman Tibétain

Il y avait au Tibet, avant l’arrivée de la religion bön, une multitude d’anciennes croyances à la fois magique et chamanique. Les tibétains croyaient en plusieurs dieux, aux esprits des montagnes et à d’autres forces naturels. Les esprits étaient les gardiens du ciel, de la terre, de l’eau, de la lune, du soleil, des villages, etc, pouvaient gouverner les habitants. On croyait également que les ancêtres venaient du ciel. Lorsqu’il y avait une maladie, une épidémie ou une catastrophe naturelle la cause était toujours un esprit. Les capacités médiumniques se sont alors développées pour parler aux esprits et trouver un remède, c’est ainsi qu’est né le chamanisme au Tibet. La cosmologie chamanique conçoit trois mondes parallèles, le monde céleste des esprits appelé LHA, le monde de la terre et des montagnes appelé TSEN, le monde  des esprits de l’eau appelé LU. Ces trois type d’esprits correspondent également à 3 zones, la zone du ciel, de la terre et sous terre.

Les influences des planètes et des étoiles sur les animaux, les humains et les plantes, ont été découverts en observant la nature. Ces connaissances étaient transmises oralement au travers des siècles et ce sont ces connaissances que nous appelons  aujourd’hui l’ancienne astrologie.

Tortue_Cosmique_Tibétaine

L’enseignement Bön a intégré ces anciennes croyances, il comporte douze traditions de type magico-chamanique avec des rites royaux, des méthodes de divination et d’astrologie, des rituels de prospérité, de longévité, de guérison et d’exorcisme. Les nombreux esprits présents dans l’astrologie tibétaine, Sadak, tsen, Lou, Nzen, etc,  sont presque tous d’anciennes déités autochtones. Selon la tradition Bön, la source de l’astrologie tibétaine viendrait d’un expert en astrologie qui était l’un des douze disciples de Sherab Miwoche, le fondateur de la religion Bön. Le Bön et la religion « sans nom » ont joué un rôle primordial dans l’élaboration de l’astrologie tibétaine. Les éléments cosmiques des cinq éléments, leurs relations, les 12 mois, le cycle des animaux, les 7 jours, les 9 planètes, les 28 constellations et les 12 maisons du zodiaque sont déjà présents dans les textes d’astrologie Bön, bien que le nom des constellations soit légèrement différent. Par la suite, le Bön sera sauvagement persécuté par le Bouddhisme, principalement pour des raisons politiques. D’une certaine manière, le Bouddhisme des débuts n’aura pas d’autre choix que d’assimiler toutes ses croyances locales,  et dans ce processus d’assimilation, les origines Bön de l’astrologie des éléments et de nombreux rites seront ainsi conservés.

One Response to Origines Tibétaines

  1. Mattingly says:

    Hey, that's a ceevlr way of thinking about it.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *