LE COSMOS SELON LE KÂLACHAKRA

La définition de l’univers dans le Kâlachakra est quelque peu différente. Au centre de l’espace, sur une base sphérique d’un vent sombre sont superposées les sphères du feu, de l’eau, et de la terre. Sur cette dernière repose le Mont Mérou, qui est l’axe autour duquel tournent  les sphères célestes. Le centre est vert, le mont Mérou est bleu sur sa face Est, blanc au Nord, rouge au Sud et jaune à l’Ouest. Les couleurs sont issues des cinq matériaux précieux que sont l’émeraude, la beryl bleue, le cristal, le rubis et la topaze. Le mont Mérou est plus large à son sommet qu’à sa base. Cinq enclos concentriques l’entourent à son sommet. À sa base, il est entouré d’une vaste enceinte périphérique impénétrable, dans laquelle se trouvent six cercles qui délimitent des continents nommés : Lune Blanc, Le Plus Excellent, Herbe Kusha, Ni homme ni Bête et Grue. Ces continents sont séparés par six océans qui portent les noms d’Océan de Miel, de Beurre, Yoghourt, Lait, Eau et Bière. S’y trouve nt également six chaînes de montagne au nom de : montagne au Rayonnement bleu, montagne au Bouquet de fleurs Mandara, montagne Nuit, montagne Eclat du Joyau, montagne Réceptacle et montagne Fraîche. Les six premier continents sont appelés les continents de l’expérience, on y expérimente les fruits du karma passé sans véritable possibilité d’évolution. Entre le bord extérieur de la chaîne montagneuse Fraîche et l’Océan d’eau salée se situe le septième continent, Jambudvipa, appelé le continent de l’action d’évolution, qui comprend douze grandes terres. Sur ses continents il est possible de purifier son karma. Les douze terres sont toutes entourées d’un océan qui rejoint l’océan d’eau salée, les 12 continents sont répartis équitablement dans les quatre directions cardinales. Il s’agit de quatre continents principaux entourés chacun de deux sous-continents. Au Sud se trouve  « La petite terre de Jambu ». La terre centrale comprend les six régions de l’Inde, avec au Nord le Tibet, terre du bodhisattva Avalokitésvara, le Khotan, la Chine, terre de Manjushri et plus au Nord, la terre sacrée de Shambhala. Les êtres de l’univers se répartissent en trois domaines, celui du Désir, de la Forme et du Sans-Forme et six  destinées comme dans l’Abhidharma. Les enfers sont situés dans les sphères des éléments sous le Mont Mérou, les Nâgas habitent la partie supérieure de la sphère de la Terre, et au-dessus d’eux résident les asuras. Les dieux se répartissent aux différents niveaux du Mont Mérou. Les prêtas, les animaux et les êtres humains sont répandus dans les continents variés autour du Mont Mérou. La sphère céleste, appelée Gola  est telle une ceinture de vent qui supporte les palais célestes des dieux. Les douze domaines zodiacaux se répartissent le long de cette ceinture, ainsi que les 27 gyoukars.

One Response to Selon le Kâlachakra

  1. Wind says:

    Ariltces like this are an example of quick, helpful answers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>