LES DOUZE SIGNES ANIMAUX

Une légende populaire raconte que le Bouddha, avant la libération du Pârinirvâna, souhaita rencontrer tous les animaux afin de les bénir. Douze seulement vinrent à lui. L’ordre du cycle duodénaire suivrait donc l’ordre d’arrivée des animaux. Bien que l’on retrouve le cycle des douze ans dans  la grande majorité des systèmes astrologiques, on ne connaît pas sa véritable origine. Sur le plan astronomique, le cycle de douze ans est en rapport avec la planète Jupiter qui effectue en douze années environ sa révolution zodiacale. Les chinois conçurent dès la haute Antiquité, une chronologie reposant sur la combinaison de deux séries de signes : les 12 branches terrestres et les 10 troncs célestes. Les 10 troncs célestes ont été rapidement assimilés aux cinq éléments. Parallèlement se développa en Chine le système des 12 animaux, il semblerait qu’à l’origine il n’y en avait que quatre, le Dragon vert printanier à l’Est, l’Oiseau rouge estival au Sud, le Tigre blanc automnal à l’Ouest et la Tortue noire hivernal au Nord. Puis il y en eut six, puis huit et enfin douze.

12_animaux_astrologie_tibetaine

Ces 12 animaux ont été au début de notre ère, assimilés aux 12 branches terrestres, bien que de nature différente. Les douze animaux sont associés et désignent les années, les mois, les jours et les heures. Les Tibétains utilisent uniquement la version tardive des cycles de douze ans.

Les animaux de ce cycle se succèdent de la manière suivante : Le Tigre (Tak), le Lièvre (Yo), le Dragon (Drouk), le Serpent (Trul), le Cheval (Ta), le Mouton (Loug), le Singe (Tré), l’Oiseau (Tcha), le Chien (Khzi) et le Cochon (P’ak), la Souris (Tchi), le Bœuf (Lang).

Les animaux sont associés à un élément qui constitue la vitalité de ce dernier, à une direction qui est celle de l’élément et à une polarité qui trouve son origine dans le système chinois des douze rameaux terrestres qui étaient alternativement Zang et Zing. Ce système à été conservé ici avec les douze animaux, dans le cycle des douze années, le premier animal est toujours mâle (po) et le second animal est femelle (mo), etc.

Affinités entre les animaux  Animal	Propre obstacle XX	Maladie et ennemis X	Dispersion OX	Ennemi du 4e en aval XX	Ennemi du 4e en amont XX	Accord du 5e  OOO	Fruit du 6e O	Angle du 7e XXX Souris	Souris	Bœuf Cochon	Tigre Chien	Lièvre	Oiseau	Dragonn Singe	Serpent Mouton	Cheval Bœuf	Bœuf	Tigre Souris	Lièvre Cochon	Dragonn	Chien	Serpent Oiseau	Cheval Singe	Mouton Tigre	Tigre	Lièvre Bœuf	Dragonn Souris	Serpent	Cochon	Cheval Chien	Mouton Oiseau	Singe Lièvre	Lièvre	Dragonn Tigre	Serpent Bœuf	Cheval	Souris	Mouton Cochon	Singe Chien	Oiseau Dragonn	Dragonn	Serpent Lièvre	Cheval Tigre	Mouton	Bœuf	Singe Souris	Oiseau Cochon	Chien Serpent	Serpent	Cheval Dragonn	Mouton Lièvre	Singe	Tigre	Oiseau Bœuf	Chien Souris	Cochon Cheval	Cheval	Mouton Serpent	Singe Dragonn	Oiseau	Lièvre	Chien Tigre	Cochon Bœuf	Souris Mouton	Mouton	Singe Cheval	Oiseau Serpent	Chien	Dragonn	Cochon Lièvre	Souris Tigre	Bœuf Singe	Singe	Oiseau Mouton	Chien Cheval	Cochon	Serpent	Souris Dragonn	Bœuf Lièvre	Tigre Oiseau	Oiseau	Chien Singe	Cochon Mouton	Souris	Cheval	Bœuf Serpent	Tigre Dragonn	Lièvre Chien	Chien	Cochon Oiseau	Souris Singe	Bœuf	Mouton	Tigre Cheval	Lièvre Serpent	Dragonn Cochon	Cochon	Souris Chien	Bœuf Oiseau	Tigre	Singe	Lièvre Mouton	Dragonn Cheval  	Serpent Représentation des 12 animaux
dans la main de l’astrologue 

Les caractéristiques des 12 animaux

Chacun des animaux est associé à des traits de caractère spécifiques, et influence ainsi la personnalité de ceux qui naissent sous son égide.

POUVOIR DES SIGNES ANIMAUX

Les quatre premiers

Les animaux situés aux directions cardinales : Tigre, Serpent, Singe et Cochon sont réputés pour avoir le plus de pouvoir. Ils sont dits « Les quatre Premiers » (rawa shyi).

Les quatre médians

Le Lièvre, le Cheval, l’Oiseau et la Souris sont appelés les quatre médians (dringpo shzi),  et ont un pouvoir moyen.


Les quatre petits derniers

Les quatre petits sont le Bœuf, le Dragon, le Mouton, et le Chien, ils sont situés aux directions intermédiaires et sont les signes les plus faibles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *