L’homme et l’univers

L’homme recèle en lui toutes les énergies de l’univers, il est vu comme un microcosme de ce dernier. Ce sont nos tendances karmiques qui cristallisent un corps grossier. On compare dans la tradition tibétaine le corps humain et l’univers de la manière suivante : la colonne vertébrale est semblable au Mont Méru, les quatre membres aux continents, les yeux sont comme le soleil (œil droit) et la lune (œil gauche). Toutefois la Lune est également associée à l’anus et le Soleil à la vessie. Rahu est associé à la bouche, Mars à l’œil droit, Mercure à l’œil gauche, Jupiter à la narine droite, Vénus à la narine gauche, Manda à l’oreille droite, Ketu à l’oreille gauche, Kâlâgni au sperme. Le corps est sillonné de canaux, les nâdî (tsa) et de centres d’énergie, les chakra (Khorlo, roue). Dans les canaux circule la prâna (rLung), qui suit le mouvement diurne et nocturne des signes zodiacaux dans le ciel. L’air subtil véhicule les énergies dans le corps qui résident dans les chakras sous forme de gouttes quintessencielles, les bindus (thiglé). Chacun de ces composants est lié au symbolisme cosmique des éléments et des planètes.

One Response to L’homme et l’Univers

  1. Pokey says:

    In awe of that aswner! Really cool!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>