Tag Archives: Astrologie tibetaine

Les planètes Rahu et Kethu en astrologie tibétaine

L’astrologie tibétaine considère Rahu et Kethu comme des planètes, et leur position dans l’horoscope de naissance nous renseigne sur les vies passées et l’orientation à donner à notre vie présente.

Voici ici mon premier podcast pour vous présentez ces deux planètes et leur symbolisme.

Vous pouvez le télécharger en en faisant un clic droit ici.

2 Comments

Astrologie chinoise et tibétaine similarités et différences ?

L’astrologie chinoise est à l’origine d’un des systèmes de base de l’astrologie tibétaine que l’on appelle : « Djoungtsi » ou astrologie des éléments, ou parfois encore « Nagtsi » ou astrologie noir qui viendrait du nom tibétain Gya Nag qui signifie « étendue noire », c’est ainsi que les tibétains nomment la chine.

Mais quelle origine retenir : politique, historique ou légendaire ?
Toutefois, ce point de vue sur l’origine de l’astrologie « Djoungtsi » est contredit par un certain nombre d’astrologue et historien tibétain, tel que Thubten Puntsok qui relève un certain nombre d’incohérences, qui semblent clairement prouver qu’il y ait eu des échanges précoces entre les deux systèmes. Par exemple, des textes d’origine Bön, antérieurs à l’arrivée historique de l’astrologie chinoise, donne des explications sur l’origine du système de numérologie tibétaine des « Méwas » qui  n’existent pas en chine. De manière plus générale, dans presque tous les systèmes d’astrologie du monde entier, les jours de la semaine sont associés à la même planète. Le lundi à la lune, le mardi à mars, le mercredi à mercure, etc.. Cette observation démontre une origine commune qui est  antérieure aux traces historiques, et laisse supposer qu’il y ait eu des échanges précoces entre les deux systèmes. D’autre part, il existe aussi une origine légendaire,   attribuée à Manjushri. Il est difficile de répondre avec certitude à la question de l’origine, tant les sources se contredisent l’une et l’autre.

Les similarités des deux systèmes
Dans les deux systèmes, on y trouve l’usage du cycle de soixante ans, de douze ans, des cinq éléments, des neuf Méwas ou carré magique et des huit Parkhas ou trigramme du Zi-King. Pour l’ensemble de ces notions de bases, le symbolisme est pratiquement identique (attention toutefois à l’adaptation moderne de l’astrologie chinoise). Toutefois, on peut observer des petites différences telles que le nom des animaux, les chinois parle du « coq » alors que les tibétains parlent de « l’oiseau », etc.

Les lois de l’univers contenus dans le symbolisme des éléments de base d’origine chinoise ou tibétaine sont identiques, mais la manière de les utiliser sont différente.

Les différences du système tibétain
La déférence vient surtout du fait que l’ensemble des systèmes d’origine chinoise ont été liés, dans l’astrologie tibétaine, à des conceptions autochtones anciennes de type chamanique, Bön ou Bouddhiste, ainsi l’astrologie chinoise s’est développée et diversifiée au Tibet. Un des exemples de développement est le système de la prise de pouls. La rencontre des sciences de l’astrologie et de la médecine tibétaine a donnée naissance au système  des 7 pouls merveilleux, qui permettent d’effectuer en quelque sorte des divinations à l’aide de la prise de pouls, ainsi ce système permet par exemple en prenant le pouls d’une femme enceinte, de connaître le sexe de l’enfant, etc.  D’autre systèmes se sont ajoutés au système chinois, tel que les 5 forces de vie, qui n’existe pas dans le système chinois et qui provient des anciennes connaissances du chamanisme tibétain. Une autre influence aura été également la religion bouddhiste, qui a intégré la philosophie des douze liens de l’interdépendance dans le système d’astrologie tibétaine.

En résumé, toutes les notions de base du système chinois ont été intégrées dans le système de base de l’astrologie des éléments tibétaines. et la culture tibétaine a combiné avec ce système d’autres sciences de divination d’origine tibétaine et indienne.

L’horoscope des 47 obstacles annuels de « Darmashri », confronte par exemple un grand nombre de ces systèmes pour obtenir un résultat final. Un natif du Dragon rencontrera cette année son propre ennemi, ceci correspond au système de base chinois. Le résultat la comparaison de l’animal de naissance et de l’animal de l’année en cours, donnera lieu à un caillou noir comme résultat symbolisé par une (x), mais, pour la même année, le système des « Dargou » (Système des 12 liens de l’interdépendance) peut très bien donner un caillou blanc symbolisé par (O). Dans ce cas le résultat est neutre (XO), mais il faudra comparer ainsi l’ensemble des systèmes pour obtenir un résultat fiable qui respecte la tradition. C’est ici un exemple simplifié pour faire comprendre la différence.

Les deux systèmes ont une origine commune, mais ne sont pas utilisés de la même manière et surtout se sont développés différemment, est ont des buts différents. Le système tibétain à pour but de soulager la souffrance et de guider les êtres vers l’illumination spirituelle.

3 Comments

Serait-il possible de prévenir un cancer à l’aide de l’Astrologie Tibétaine ?

Cet article n’est pas une analyse scientifique sur les prédictions de l’astrologie tibétaine et le cancer, mais plus simplement le récit de mon expérience pratique sur plus de 300 personnes et de mon observation à ce sujet.

manjushriJ’ai été initié à l’astrologie tibétaine par Lama Lobsang Darjy, dans le cadre de la formation de l’Académie International de Médecine Traditionnelle Tibétaine. Étant un natif Chien Métal, les textes d’astrologie tibétaine disent du chien métal qu’il est de nature méfiant, qu’il dispose d’un esprit rationnel, d’une bonne intelligence, et qu’il est très persévérant (je ne peux que confirmer).

Mon premier contact avec cette science, après avoir reçu l’enseignement sur les « 47 obstacles annuels de Darmashri », était un sentiment d’ambiguïté. D’une part, il me semblait que ce système qui date du moyen âge était un peu simpliste et assez aléatoire. Comment tous les natifs d’une même année peuvent-ils avoir le même horoscope ? Et d’une autre part, il s’agissait tout de même d’un « Terma » (trésor cacher) écrit par le grand maître « DARMASHRI » pour notre époque.

Je me suis alors lancé le défi de tester cet enseignement pour trancher mes doutes. Sur la base du texte racine, j’ai  programmé un logiciel en mesure  d’effectuer tous les calculs de « l’horoscope des 47 obstacles annuels». Puis je l’ai fait vérifier pas Lama Lobsang Darjy et j’ai ensuite testé ce logicile. Les prédictions de cet horoscope se sont avérés très précises, ce qui a été un élément déclencheur pour moi et m’a poussé à approfondir cette science pour mieux comprendre comment ce système fonctionne.

La mise en pratique de cette science et l’exactitude de ces résultats m’a poussé à approfondir cet art.

Un état de santé et de bonheur ou de maladie et de tristesse, est très étroitement liés à l’équilibre des 5 forces de vie qui sont : l’énergie Vitale (SOK), le corps (LU), les finances (Wang Tang), l’intégration sociale ou le succès (LOUNGTA) et la confiance mentale ou équilibre émotionnel (LA). L’astrologie nous aide à cibler les obstacles aux 5 forces de vie et indique les pratiques à effectuer pour éloigner les mauvaises influences. Le principe de base de l’astrologie tibétaine est fondé sur la croyance que les graines de nos actions passées positives ou négatives peuvent êtres détruites. Une colère peut détruire nos bonnes actions, comme de bonnes actions peuvent détruire de mauvaises graines. Ce principe d’interdépendance « Tendrel » est l’un des principes fondamentaux de l’astrologie tibétaine.

Ma pratique de cet horoscope m’a permis de faire de nombreux constats très pertinents, tout particulièrement celui lié au cancer. Lorsque les personnes rencontre une année Goumik («  l’oeil du sépulcre intérieur ») ou Dourmik (« l’oeil du sépulcre ») ou le cumule des deux (tib. Goudour nyi dzom), 80 % de ces personnes souffrait d’un cancer. Cet obstacle est lié aux ancêtres, et dans de telle situation, il est écrit que c’est la vie du patient qui est en danger.

L’horoscope des 47 obstacles annuels représente un outil de prévention,
qui permet dans bien des cas, si le patient  applique les antidotes correctement,
d’intervenir avant la manifestation de la maladie  et d’en apaiser
les effet ou au mieux de  purifier entièrement
les causes et ainsi d’éliminer la maladie.

 

 

5 Comments

Personne n’est né sous une mauvaise étoile ! (Dalaï Lama)

Personne n’est né sous une mauvaise étoile, il y a juste des gens qui ne savent pas lire le ciel.” (Dalaï Lama)

Cette phrase de sa Sainteté nous enseigne comment nous devrions aborder notre destiné, il n’y a pas de mauvaise destinée, mais juste des gens qui ne comprennent pas comment aborder leur destiné positivement.

Par exemple si nous rencontrons un événement indésirable, comme perdre son emploi, ou tomber malade, nous avons deux attitudes possibles, soit nous acceptons, soit nous refusons ce qui nous arrive. Si nous n’acceptons pas alors nous allons probablement nous apitoyer sur notre sort et penser que nous sommes nés sous une mauvaise étoile, que nous n’avons pas de chance, etc.. Si nous somme en mesure d’accepter pleinement, alors nous sommes alors ouvert à un nouveau potentiel de vie. Perdre un emploi peu être une chance ! Qu’elle magnifique opportunité de vivre de nouvelles expériences, d’apprendre un nouveau métier, de faire de nouvelles rencontres, de choisir une profession que nous aimons davantage, etc..

Pour être en mesure de transformer une situation apparemment négative en situation positive, il faut  avoir suffisamment de courage  pour surmonter  ses peurs et faire fasses aux obstacles.

Le rôle de la peur
La peur est nécessaire et utile. J’ai pu constater, que la peur est bien souvent à la base de la motivation des personnes qui sollicitent un horoscope. Et c’est une bonne chose. Si ces personnes sont en mesure de surmonter leurs peurs, et de prendre en main leur destiné positivement, grâce au guide que représente les enseignements de l’astrologie tibétaine, alors l’objectif cette démarche prend tout son sens. Par contre si la personne continue à vouloir chercher un moyen magique qui éloignera sans effort de leur part tous les événements désagréables, alors ces personnes restent prisonnières de leurs peurs et de leurs illusions et cumuleront les événements désagréables, au lieu de les utiliser comme essence pour la croissance spirituelle. Malheureusement de nos jours l’astrologie est bien souvent uniquement un business qui exploite  la peur, sans pour autant guider véritablement une personne vers davantage de paix intérieur.

Nombreux sont ceux qui pensent que l’astrologie prédit l’avenir d’une manière positive ou négative pour chacun d’entre nous. C’est ici une incompréhension. L’astrologie tibétaine est bien un art divinatoire qui nous annonce le degré d’harmonie ou de disharmonie de notre futur, mais ATTENTION ces prédictions ne sont pas figées et inchangeables. Notre futur est entre nos mains et dépend du comportement  de la vie présente, autant physique que mental, c’est donc dans l’instant présent que réside toute la potentialité du futur.

L’interdépendance
L’astrologie tibétaine intègre dans son système la philosophie de l’interdépendance.  Qu’est-ce que l’interdépendance ?  Pour expliquer ce qu’est l’interdépendance, je vais vous donner une image, celle de  l’arc-en-ciel, un arc-en-ciel est tout à la fois existant et non existant  Il ne peut exister que si les conditions sont réunies, dans ce cas, il faut de la pluie et du soleil.  D’une manière similaire, nous sommes certain que nous existons de manière autonome, et pourtant notre existence est comme un arc-en-ciel, elle est conditionnée par nos actions passées et conditionnement mental. D’une manière imagée, la pluie représente nos conditionnements du passé et le Soleil notre essence pure. Si nous permettons davantage à l’essence pure en nous de se manifester, alors les effets des empreintes karmiques qui nous conditionnent diminueront.

L’astrologie tibétaine nous permet de pendre connaissance de notre capitale karmique positive et négatif et nous indique les actions et pratiques au niveau physique, énergétique et mental qui nous serons bénéfiques, et celle qu’il vaudra mieux éviter.

Il existe un nombre infini de pratique spirituel, on parle de 84’000 défauts et donc de 84’000 remèdes. Toutefois elles ont toutes un même but : effacer les conditionnements inconscients qui nous pousse à nous emprisonner dans nos peurs et dans une vision erronée de la vie, éliminer en nous les schémas de pensées négatives, et développer un mode de penser positive qui nous dirige peu à peu vers notre réalisation spirituelle.

5 Comments

Le point de vue de l’Astrologie Tibétaine pour 2012 ?

En ce début d’année, bien des personnes plaisantent entre eux sur l’hypothèse de la fin du monde en 2012. Même si on veut bien ne pas y croire, cette rumeur, qu’on le veuille ou non, vient nourrir  nos angoisses.

Une apocalypse hypothétique qui n’aura pas été oubliée au passage par les médias, utilisant les peurs de chacun sans scrupule.

Cette prédiction de fin du monde est née sur la base de l’interprétation du calendrier Maya, des prédictions de Nostradamus et de Merlin… De (très) nombreuses voix s’accordent  ainsi à le dire : la fin du monde serait prévue pour 2012. … lire la suite

3 Comments

Pourquoi un Blog sur l’Astrologie Tibétaine ?

astrologie tibétaineCe blog a pour but de rendre accessible, compréhensible et utile l’art sacré de l’Astrologie Tibétaine. Cette science ancienne de la logique propose un système d’analyse du monde basé sur le principe des 5 éléments, permet tant de prévenir de mauvaises circonstances et de nous guider pour y faire face. Il s’agit en  quelque sorte d’un système de prévention très évolué reposant sur des formules logiques, qui permettent d’agir avant de subir. C’est un peu comme éteindre une étincelle avant qu’elle ne provoque un grand incendie.… lire la suite

Leave a comment